Minuit Dans Tes Bras – Michel Cloup Duo

Michel-Cloup-Duo-Minuit-Dans-Tes-Bras

 

 

 

 

 

Le 27 janvier sortira le deuxième album de Michel Cloup Duo, Minuit Dans Tes Bras. Toujours accompagné de Patrice Cartier (aka beardrum31), Michel Cloup (prononcez le p) ex Diabologum, ex Expérience (où officiait déjà Patrice Cartier à la batterie) explore plus encore les vicissitudes des sentiments et les affres dans lesquels ils plongent les Hommes. Dans une atmosphère pesante portée par une musique acerbe, lourde et dangereusement instable, Michel Cloup s’injecte un vénéneux sérum de vérité et nous confie ses peurs. Taraudé aussi bien par l’idée du reniement de soi que par la raréfaction de l’amour, l’avenir est une cruelle angoisse et une pernicieuse inquiétude qui dévore ses entrailles et son esprit.
Dès les deux premiers morceaux, « Minuit Dans Tes Bras » et « J’Ai Peur De Nous », Michel Cloup expose et fait exploser ses émotions avec une voix chaude et rageuse sur des riffs de guitares percutants et transperçants comme des flèches effilées, alors que la batterie cogne et martèle sans relâche. Le fauve est lâché et l’on se prend coup sur coup mais le K-O viendra avec « Sortir Boire Et Tomber ». 7.28 minutes de bonheur extatique avec un final démentiel que n’aurait pas renié un Neil Young au sommet de son art. Il nous faudra bien le morceau suivant « Coma », une belle transition cotonneuse pour nous remettre de toutes ces émotions sensorielles avant d’enchaîner de plus belle avec « Ma Vieille Cicatrice », belle introspection sur des sonorités qui ne sont pas sans rappeler celles de « 10.15 Saturday Night » de The Cure.
Voilà, c’est presque la fin et sur « Minuit Dans Tes Bras #2 », la musique s’étire, se fait envoûtante et nous transporte comme dans un doux rêve ou bien peut-être un dernier voyage vers l’au-delà avec pour passeuse la magnétique Françoise Lebrun, magnifique dans « La Maman et la Putain » de Jean Eustache dont le célèbre monologue fut repris par Diabologum. La boucle est bouclée et l’on se quitte sur « Nous Vieillirons Ensemble », finalement un brin optimiste sur l’avenir malgré les doutes.
A l’instar d’une PJ Harvey sur « Dry » ou d’une Scout Niblett sur « It’s Up To Emma », où une rage est portée sur des musiques acérées, Michel Cloup s’analyse, s’ausculte, se dévoile… partiellement et crie ses craintes, ses failles et ses limites. Mais là où les filles sont prêtes à afficher courageusement leur haine et leur rancune envers les hommes qui les ont bafouées sans se soucier de passer pour des hystériques et des mal baisées, côté masculin, on peut regretter une pudeur plus marquée, puisqu’à aucun moment les doutes, les blessures ou les constats d’échec ne débouchent sur des larmes.

Cet album sera indubitablement dans le top 10 des albums de 2014, mais on attend déjà le troisième opus, « Minuit Dans Tes Bras Pour Pleurer », tu verras, ça fait du bien.

Michel-Cloup-Duo-par-Manuel-Rufie
Pour les parisiens, Michel Cloup Duo sera en concert le 18.02.2014 à la Gaîté Lyrique (avec des invités et peut-être même avec la performance d’Alan Holding et son hula-hoop sur monocycle).
En attendant vous pouvez vous procurer ce magnifique album ici : http://www.icidailleurs.com/

Leave a Reply